top of page
  • Photo du rédacteurCharline LE LAY

UNE MAMAN IMPARFAITE COMME LES AUTRES;

Vous pensez peut-être, à tort, qu'une maman qui accompagne des enfants (entre autres), qui est praticienne en TCC et éducatrice spécialisée, qui a plein d'outils à sa disposition et de l'expérience réagit toujours de façon adaptée ?


Alors laissez-moi vous conter cette petite histoire :


Déjà le contexte : chez nous, il y a un accès très limité aux écrans.

C'est un choix éducatif que nous avons fait et qui nous correspond.

Cela n'est pas le sujet de mon récit.


Voici l'utilisation qui peut en être faite :

- lors des longs trajets de plus de 30 min (jeux éducatifs sur le téléphone).

- comme renforçateur positif (et oui j'applique aussi mes méthodes à la maison ), c'est-à-dire le soir lorsque c'est possible au niveau du timing, si les devoirs et la douche ont été réalisés avant 18h30, un épisode de 20 min est autorisé.

- le week-end entre 9h et 10h du matin

- parfois le week-end lors des soirées dessins animés en famille ou si nous avons ou sommes invités.


Bref, cela représente environ 3h par semaine pour des enfants de 10 et 8 ans (C'est largement suffisant à mon goût).


C'est tout ! Ce sont les règles de la maison, elles sont claires, établies et évolutives en fonction de l'âge de nos enfants.


Mais revenons à mon histoire :

Ma fille me demande de lui installer un nouveau jeu sur mon téléphone.

Ok, j'accède à la demande, je ne peux pas être uniquement dans la répression.

Elle a été adorable toute la journée et le mérite.

La question se pose de l'essayer immédiatement, "Juste une fois, après je sais c'est pour les longs trajets longs".

Elle commence donc à jouer exceptionnellement.


Une connaissance C. (qui n'avait jamais rencontré ma fille et se reconnaîtra) passe en coup de vent à la maison, et là c'est le DRAME !!!!


Ma fille d'ordinaire si chouette (mais avec son petit caractère n'ayez crainte) est sur mon téléphone, me demande de télécharger un nouveau jeu après (???), me coupe la parole, se lève et marche sur quelque chose de piquant, hurle... C'est la CATA !!!


Vous imaginez sans doute le délire...

La conversation est abrégée avec mon amie évidemment.


Téléphone arrêté, elle est envoyée illico presto à la douche qu'elle n'a pas prise dans les temps, crise, insolence, montée de ton...


Ma fille est en colère et moi ça ne va pas tarder !


Je me sens parfaitement NULLE et HONTEUSE du comportement que ma fille a pu avoir. Oui je l'avoue.

Cela ne lui ressemble pas, ce n'est pas l'éducation que nous lui donnons.

Je suis DÉÇUE de moi, de son attitude...


J'ai besoin de temps pour être apte à parler avec elle et elle me sollicite car elle voit que l'échange est à ce moment impossible avec moi.

Elle a malgré tout, besoin d'être rassurée, ce dont je suis incapable et ce dont je n'en ai même pas envie !

Je refuse de valider ce comportement !


Je lui demande de faire ce qu'elle doit faire (douche, etc) et de me laisser tranquille car comme elle, j'ai parfois besoin de temps pour redescendre.


Je pratique ce que l'on appelle L'EXTINCTION, c'est à dire l'indifférence, car il est inutile d'échanger durant les 20 à 40 min que peuvent durer une colère. Les protagonistes sont incapables d'écouter de toutes façons.


Finalement, lorsque j'ai accepté que ma fille revienne me parler et me faire un câlin, elle avait pris mon outil sur mon bureau (que je n'ai jamais utilisé avec elle) LE VOLCAN DE LA COLÈRE, et l'avait adapté à sa sauce sur son tableau (avec des petites fautes aussi ).


Elle a utilisé ce temps seule pour :

- COMPRENDRE son émotion

- La GÉRER ,

- La METTRE en mot

- REDESCENDRE de cette émotion

- et tout ça en AUTONOMIE.

Ensuite elle avait recommencé à tailler son squelette de T. rex (j'ai une future archéologue à la maison).


Alors non, je ne suis pas une maman NULLE, je suis une MAMAN IMPARFAITE COMME LES AUTRES et je suis extrêmement FIÈRE que ma fille ait trouvé la ressource pour se canaliser.


Moralité : les écrans resteront limités

.


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page